Camp de Miellin (Haute-Saône, près de Belfort)

Amicale des anciens réfugiés républicains espagnols au centre d'accueil de Miellin. Réunir, retrouver les anciens républicains espagnols du Camp de Miellin Village du Nord-Est de la Franche-Comté, situé en Haute-Saône

lundi 10 octobre 2011

De nouvelles familles retrouvées…

La cérémonie du 25 septembre a permis de retrouver des familles d'anciens réfugiés
Edouard Herrero, domicilié à Jussey (Haute-Saône) était présent à Miellin le 25 septembre. Il a pris contact avec l'Amicale. Trois membres de la Famille Herrero étaient au Camp de Miellin. Il y avait la Maman Amparo, deux enfants Amparo  (12 ans) et Pilar (15 ans). Amparo, la sœur d'Edouard vit actuellement dans les Deux-Sèvres. Avant leur internement au Camp de Miellin, la Famille Herrero a séjourné quelques mois à Lure.

Grâce à une habitante de Miellin, nous avons eu les coordonnées d'Antonio Ferran. Antonio était passé à Miellin il y a une dizaine d'année. Antonio, alors âgé de 10 ans était au Camp de Miellin avec sa Mère Paulina et sa sœur Carmen. La Famille Ferran avait séjourné à Maizières.

La Municipalité d'Amblans accompagne l'Amicale dans notre recherche des anciens réfugiés. Elle a pu identifier la famille de Joseph Aubry (Maire d'Amblans en 1939) comme famille ayant recueilli Conchita Guin et son enfant.

A suivre…

A ce jour l'Amicale a retrouvé 23 familles de réfugiés :
14  familles de réfugiés (toujours en vie)
6 familles descendants / 3 familles d'accueil  (sans compter l'ensemble des familles d'accueil de Plancher-Bas)


Commentaires

Poster un commentaire