Camp de Miellin (Haute-Saône, près de Belfort)

Amicale des anciens réfugiés républicains espagnols au centre d'accueil de Miellin. Réunir, retrouver les anciens républicains espagnols du Camp de Miellin Village du Nord-Est de la Franche-Comté, situé en Haute-Saône

mardi 24 janvier 2012

Réfugiés espagnols dans le Doubs

Les grands parents de Françoise Robardet ont accueilli, en 1939 alors qu'ils habitaient le village d'Etupes (Doubs), une petite fille espagnole, Rosario (10 ans - née en 1929 ?) durant plusieurs mois, voire peut être une année. Le Grand-père de Françoise, François Robardet, était instituteur.

De cette époque, il reste plusieurs photos de famille, où se trouve une petite fille d'environ 10 ans, qui sourit au milieu de la famille, la petite espagnole. A sa droite se trouve l'oncle de Françoise. (On y voit aussi son arrière grand mère et ses grands parents).

Françoise Robardet a pris contact avec l'Amicale, à la recherche d'une association similaire dans le Doubs, avec l'espoir de retrouver, d'entrer en contact avec Rosario, "la petite espagnole"…

Si vous aussi vous connaissez des anciens réfugiés espagnols du Doubs, des familles d'accueil, merci de le faire savoir à l'Amicale. Nous transmettrons les informations à Françoise.

Grd_Combe_Rosario_et_famille_Robardet_Garessus_Mai_1938

Rosario_et_Raymond_Robardet

Rosario_Fran__ois__Jeanne_et_Raymond_Robardet_Eglantine_Planson

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A titre d'information, le site http://patrimoinecarceral.blogspot.com/2011/06/la-saline-royale-darc-et-senans-un-camp.html mentionne que "Entre février et octobre 1939 la Saline Royale d'Arc-et-Senans est utilisée comme centre départemental d'hébergement des réfugiés espagnols".

 

Posté par sylvie2011 à 21:16 - Actualités - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    la retirade 18 février 1939

    Ma mère avait 25 ans était rentrée le 18 fevrier 1939 avec 36 enfants, en camion par Port Bou, ils ont ensuite été acheminés par train vers Arc et Senans. Puis, elle ne savait pas où elle était dans une montagne comme un cloitre il y avait une soeur, un curé. Il faisait très froid. Des murs épais, de la neige.

    C'était vers Besançon, c'est tout ce qu'elle savait puis après un certain temps je pense quelques mois, on a placé les enfants et elle est redescendue toute seule à Perpignan pour rejoindre la croix rouge. Elle s'est toujours demandée qu'était-ils devenus ? Ces enfants avaient de 4 à 15 ans.
    Qui a des souvenirs ???
    merci, cela m'intrigue pas mal. Mais je n'ai rien, et maman n'est plus là .....

    Posté par amat, vendredi 20 juin 2014 à 02:17

Poster un commentaire