Camp de Miellin (Haute-Saône, près de Belfort)

Amicale des anciens réfugiés républicains espagnols au centre d'accueil de Miellin. Réunir, retrouver les anciens républicains espagnols du Camp de Miellin Village du Nord-Est de la Franche-Comté, situé en Haute-Saône

mercredi 12 septembre 2012

Mon père, José Maria Caballé, était au Camp de Miellin - Témoignage de Chantal Caballé

"Je vous ai trouvé après avoir cherché sur des dizaines de sites - vive Internet-  car mon père ne se souvenait plus du nom du camp. Il est en vie à presque 80 ans.

Il s'agit de José Maria Caballé né le 7/02/1933 de Cabrera Ginez Teresa et Francisco Caballé. Son frère Floréal et sa sœur Térésa étaient également à Miellin.
Après la guerre, ils sont tous restés en France, y ont travaillé et fondé leur famille. Mes grands-parents sont morts tous les deux en 1985.Mon grand père avait souhaité être enterré avec le drapeau républicain espagnol.
Mon père nous a très peu parlé du camp sinon pour en dire que les conditions de vie y étaient très dures. Il se souvient bien du froid et de la faim.

Il est resté très en colère vis à vis du gouvernement français de l'époque

Après le camp, il a été hospitalisé à Vesoul (à vérifier) pour dénutrition puis a rejoint sa famille dans une campagne près de Narbonne où ils étaient ouvriers agricoles. Après son CAP, il est resté maçon coffreur toute sa vie en élevant 7 enfants.

Pour l'instant, il est content d'avoir vu les photos sur le site mais, très timide, je n'ai pas réussi à le convaincre de faire davantage.

Peut être y parviendrai-je ? J'aimerais tellement venir avec lui et frères et sœurs sur les traces du passé de ma famille et de l'Histoire.

Merci infiniment en tous cas de votre travail. J'en ai pleuré quand j'ai découvert le nom de ma grand-mère".

Chantal Caballé

Posté par sylvie2011 à 15:45 - Témoignages - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire