Camp de Miellin (Haute-Saône, près de Belfort)

Amicale des anciens réfugiés républicains espagnols au centre d'accueil de Miellin. Réunir, retrouver les anciens républicains espagnols du Camp de Miellin Village du Nord-Est de la Franche-Comté, situé en Haute-Saône

lundi 3 octobre 2016

Cinquième anniversaire de l'inauguration de la stèle du Camp de Miellin - 25 septembre 2016 - Discours de Carmen

Mesdames et Messieurs, Amis et Adhérents de l'Amicale, merci de votre présence, merci aux membres du conseil municipal présents (3), Monsieur le Maire nous prie de l' excuser de ne pas être parmi nous.
 
Il y a 5 ans par un beau dimanche ensoleillé, nous célébrions en présence des représentants de l'état, d'élus régionaux et locaux, l'inauguration de la stèle du souvenir en hommage aux internés du camp de Miellin en présence de quelques uns d'entre eux.

Nous pensons fort aujourd'hui aux internés du camp de miellin ainsi qu'à tous les internés de tous les camps.

L'époque trouble dans laquelle nous vivons fait ressortir le plus abject chez certains individus. Le totalitarisme qu'il soit religieux ou politique veut détruire les démocraties.

La république Française même imparfaite véhicule des valeurs de tolérance, de laïcité et de liberté. Ce sont ces valeurs qui nous réunissent, ici, aujourd'hui.

La deuxième république Espagnole, elle, est tombée sous les bombes de l'union des forces totalitaires et réactionnaires voulant conserver à tout prix leurs privilèges contraignant à l'exil de nombreux réfugiés espagnols.

L'histoire se répète dans d'autres pays. Les réfugiés de ces pays en guerre sont des victimes.

Les exilés espagnols, les indésirables d'hier, ont prouvé leur attachement à la France en tenant un grand rôle non reconnu dans la résistance et la libération de la France.

Maintenant des nouvelles de l'amicale.

Nous avons tenu l'an passé notre Assemblée générale à St-Avertin, organisée par Delio notre trésorier.
Nous étions nombreux à faire le déplacement. L'ambiance était conviviale et très chaleureuse, pleine d'émotion aussi. Nous avons rencontré avec leurs épouses Germinal Debustos né après le camp et son grand frère Floréal interné enfant avec sa famille à Miellin. C'est très émue qu'Aurélia, notre Présidente, lui a remis la médaille de la république Espagnole. Nous sommes allés rendre visite à Rosa Arruga la tante de Delio dans sa maison de retraite. Aurélia et la petite Maria se sont mises à papoter et à chanter avec elles comme si elles s'étaient quittées la veille mais la veille à durée 75 ans depuis leur départ de Mielin. L'émotion était palpable et les yeux bien humides. Nous projetons de tenir notre prochaine Assemblée générale à Gray et espérons pouvoir apposer une plaque sur le mur de l'ancienne prison qui a accueilli de nombreux réfugiés espagnols avant qu'ils ne soient transférés à Miellin.

Discours de Carmen Gordillo-Ruiz à l'occasion du cinquième anniversaire de l'inauguration de la stèle du souvenir

Posté par sylvie2011 à 21:43 - Actualités - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire